Colette a dit "crève Harry"

Insomnie diurne,

Posted in Colette says by colettesays on 6 octobre 2009

La rivière que j’ai sous la langue,
L’eau qu’on n’imagine pas, mon petit bateau,
Et, les rideaux baissés, parlons.
Paul Éluard, La Rivière

Je hisse un petit drapeau blanc, tandis qu’au loin j’aperçois l’aileron tranchant d’un requin qui rôde. La peur pourrait bien me faire chavirer, et je pourrais être dévorée ou finir par me noyer. Je décide, malgré tout, d’affronter le sol mouvant d’une mer tourmentée. Le petit drapeau, porté par le vent du large, flotte dans ce faux ciel sans nuage. Un Breton surgit hors de l’eau sur le dos d’une tortue de mer et me délivre ces mots « la beauté sera convulsive ou ne sera pas ». La lumière blanche et froide de l’hiver me permettra d’y voir plus clair.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :