Colette a dit "crève Harry"

Le quartier joli pas trop poli,

Posted in Colette says by colettesays on 23 mars 2010

Je pensais m’y perdre, je m’y suis trouvée.

Il est de jolies rencontres qui riment avec hasard. Et à tout ce qu’on ne s’explique pas, s’ajoute le fait que c’est souvent dans un café pourri que soudain, change la vie.

Accroché solidement à un mur de couleur saumon fluo pérave©, un écran plasma retransmet un programme « nostalgie » de MCM : vieux titres & sombres interprètes – des clips comme des comètes. À la table : vin blanc et curiosité désabusée.

Quelques verres plus tard, tout est en devenir et tout reste à définir. Sans résolution, au milieu de doutes emprunt de convictions, je décide de prendre mon temps et d’avancer lentement.

Désormais en plein milieu de la route, loin de l’écran plasma et de Julien Clerc chantant sur un poney au milieu des loups, j’écoute tout simplement le bruit de nos pas sur le bitume. On va « chez toi ». Presque sûre de moi, je suis pourtant parfois tentée de me retourner avec l’impression d’avoir laisser tomber mes clés.

J’ignore le temps et toutes ces courses inachevées qui me ramène à hier. Je rêve d’un présent plus-que-parfait et que nos demains ne fassent plus qu’un.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :